Article Le Journal du Pays Yonnais – Economie – 14 Avril 2021

Interview Hyphae pour Le Journal du Pays YonnaisStéphanie Hourdeau


HYPHAE, une aventure très prometteuse

Fondée en 2019, HYPHAE est le spécialiste du slashing (ou multi-activité) en Vendée. Cet article du journal du Pays Yonnais reviens sur notre incroyable aventure Hyphae. Créée par une ex-DRH et un ex-Responsable industriel vendéens, l’entreprise compte deux actualités fortes en ce mois de mars . Premièrement son passage au statut d’entreprise à mission, première du genre en Vendée. Et la sortie de son livre blanc sur le futur du travail, qui revient sur les mutations vécues sur le marché du travail lors de cette année particulière.

« C’est un livre qui témoigne du monde du travail qui est en train de changer . Il doit pousser les entreprises à réfléchir en termes de performance globale, qui inclut autant l’aspect économique, que le social et l’impact sur l’environnement. Une économie qui doit faire attention à l’humain et à la planète, car sans eux, il n’y a plus d’entreprise. »

Teddy Travert – Cofondateur d’Hyphae

HYPHAE, première entreprise à mission de Vendée

HYPHAE fait partie des 100 à 150 premières entreprises à mission en France, elle est la 1ère en Vendée. Ses co-fondateurs, Marielle Villard et Teddy Travert, travaillent et se forment sur le sujet depuis sa création en 2019.

« Nous souhaitions depuis les débuts d’HYPHAE devenir entreprise à mission. Aujourd’hui, nous avons acté dans nos statuts que lors d’une prise de décision, nous ne considérons pas uniquement l’aspect financier, mais également les aspects humains et environnementaux. Cette posture renforce considérablement notre fierté et notre sérénité à développer notre activité sur un modèle que nous savons vertueux. C’est d’ailleurs en partie cet engagement qui amène aujourd’hui des candidats à pousser la porte de notre entreprise de slashing ».

Les statuts d’HYPHAE intègrent désormais la mission suivante : « Mettre à disposition des compétences qualifiées et expérimentées partageant nos valeurs et nos engagements RSE dans le but de faire progresser nos territoires sur les enjeux sociaux, sociétaux, environnementaux et économiques ». Pour accomplir sa mission, HYPHAE a retenu 7 engagements, dont :

  • 2 pour ses clients : contribuer à diminuer leurs dettes écologiques. Et réduire les inégalités en travaillant sur la diversité et le respect des différences ;
  • 2 pour ses talents : renforcer le lien social et l’inclusion, accompagner chaque individu autour de sa raison d’être professionnelle ;
  • 3 pour les processus HYPHAE : prendre en compte la globalité de son impact écosystémique et tendre vers la neutralité écologique. Informer et sensibiliser ses parties prenantes. Sélectionner ses partenaires et ses fournisseurs dans le respect de sa mission et ses valeurs.

Quelques exemples pour illustrer vos engagements de mission

Par exemple, HYPHAE suit aujourd’hui une double comptabilité, financière et carbone et s’est fixé une trajectoire carbone à -5% par an (Objectif du GIEC). Elle propose un accompagnement individualisé à ses talents, les forme à la RSE (comptabilité multi capital, contribution carbone, biomimétisme, …) et l’intègre à leurs missions. Même si cela n’est pas demandé par le client, pour qu’ils puissent eux-mêmes porter ces changements dans les entreprises… Parmi leurs engagements, les dirigeants ont à cœur de sensibiliser leur écosystème aux enjeux de la RSE et donc de partager leur expérience avec d’autres organisations intéressées par la démarche.

Le Comité de Mission d’HYPHAE compte 6 personnes veillant au suivi stratégique de l’entreprise et au respect de ses engagements sociétaux. Parmi elles, Anne-Carole Mathon, Déléguée Générale du MEDEF Vendée et Laurence Terrien, Secrétaire Générale de l’UIMM Vendée.

En 2020, malgré la crise, HYPHAE est conforme à ses prévisions et double son CA

HYPHAE possède désormais un portefeuille de 45 clients (80% industrie, 10% publique et santé, 10% transports et divers). Elle compte actuellement une trentaine de salariés en mission (65% de femmes, 15 à 20% de seniors sur de l’expertise et du management de transition) dont 50% sont en portage salarial, 30% en temps partagé et 20% en conseil.

Cet article du journal du Pays Yonnais reviens sur l’évolution de notre Chiffre d’Affaires Hyphae. En effet, après avoir doublé son chiffre d’affaires en 2020, conformément à ses prévisions pré-Covid, l’entreprise envisage de tripler son activité en 2021.

Un marché du travail en plein bouleversement

En 2020, côté candidats, après un pic d’appels lors du premier confinement, HYPHAE est passé à une vitesse de croisière de 5 à 10 appels par semaine. Avec des candidats en forte quête de sens et de nombreux talents ayant fait le choix de quitter une situation confortable pour donner un sens à leur travail. Ils recherchent désormais des missions en lien avec leurs valeurs.

Côté entreprises, la crise a fait émerger deux grandes typologies de besoins :

  • La résolution de problématiques ponctuelles : l’entreprise recherche un temps plein sur 6/9 mois pour accélérer une transformation, résoudre un problème ;
  • Le besoin structurel : dans le flou actuel, l’entreprise n’a ni la visibilité ni les moyens suffisants pour recruter à plein temps sur un besoin pourtant nécessaire. Le temps partagé lui permet de bénéficier d’un profil qualifié sur un temps long. 

Pour accompagner les entreprises dans leur compréhension des profondes mutations du marché du travail, HYPHAE publie courant Avril son livre blanc.  » Future of Work : agilité et flexibilité RH pour la performance des entreprises « 

Retrouvez tout l’article en ligne ici

Et, s’il vous reste des questions sur le slashing ou encore sur l’Entreprise à Mission, alors contactez-nous ici !

Article Le Journal du Pays Yonnais – Economie – 14 Avril 2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :